Pendragon et grande campagne

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1746
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Harfang2 »

Asb a écrit : jeu. nov. 30, 2023 5:18 pm Quelques idées :

1. Sicile Mystérieuse :
Les PJ sont contactés par Octavia, une historienne sicilienne passionnée par les légendes locales. Elle les invite à enquêter sur les événements étranges se produisant près du mont Etna. Ils rencontrent également Marcus, un mystérieux voyageur cherchant des réponses à propos d’une ancienne malédiction.
2. Dalmatie Envoûtante :
Un érudit nommé Cassius contacte les PJ après avoir découvert des artefacts antiques liés à la magie noire étrusque. Ils croisent le chemin d’Aurelia, une prêtresse locale affirmant connaître les secrets de ces rituels interdits.
3. Rome Secrète :
Les PJ sont approchés par Caius, un sénateur romain souhaitant mettre un terme à une conspiration occulte dans les coulisses du pouvoir impérial. Ils croisent également Livia, une sorcière exilée essayant de contrecarrer les plans d’un groupe occulte cherchant à réveiller d’anciennes pratiques magiques.
4. Voyage Interdit :
Un mystérieux alchimiste du nom de Lucius propose aux PJ un voyage vers des lieux interdits où les secrets de la magie étrusque pourraient être révélés. En chemin, ils rencontrent Helena, une ancienne gardienne de connaissances interdites, qui pourrait les aider à naviguer dans ces terres dangereuses.

++
Merci, ça m'aide.
 
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Question...
Vous envisagez comment la Quête du Graal ?

J'ai pour ma part beaucoup de mal avec la vision de la GPC, qui est beaucoup trop influencée par les suites de Chrétien de Troyes à mon goût. Cela donne un ensemble très figé et très très très chrétien.

La vision du film Excalibur me plaît plus, qui mêle Quête et Déliquescence de la Table Ronde.

Mais quid de l'implication des joueurs ? On les envoie sur des fausses pistes en sachant parfaitement que Perceval, Galahad et Bohort vont l'accomplir (ou juste Perceval si on veut rester plus près de Chrétien de Troyes - dont on ne saura jamais la conclusion qu'il voulait donner à son Conte...) ?
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1746
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Harfang2 »

Mugen a écrit : ven. déc. 01, 2023 11:52 am Question...
Vous envisagez comment la Quête du Graal ?

J'ai pour ma part beaucoup de mal avec la vision de la GPC, qui est beaucoup trop influencée par les suites de Chrétien de Troyes à mon goût. Cela donne un ensemble très figé et très très très chrétien.

La vision du film Excalibur me plaît plus, qui mêle Quête et Déliquescence de la Table Ronde.

Mais quid de l'implication des joueurs ? On les envoie sur des fausses pistes en sachant parfaitement que Perceval, Galahad et Bohort vont l'accomplir (ou juste Perceval si on veut rester plus près de Chrétien de Troyes - dont on ne saura jamais la conclusion qu'il voulait donner à son Conte...) ?

Je ne sais pas encore.
Ca dépendra, je pense, de leurs profils.
Techniquement, même si c'est complexe, rien n'empêche que ce soit l'un d'eux, ou plusieurs qui trouve le graal, d'autant plus s'ils connaissent, déjà, l'existence du graal au Castel du roi pêcheur tel que présentait dans l'aventure de la bataille des plaines de la joie... Ou bien encore la reine grise qui apparait dans l'aventure du Chevalier Gris.

Mais surtout, c'est leur profil qui impacte; Si ce sont des pécheurs ou, disons, des chrétiens peu efficace il n'y a techniquement aucune chance qu'il puisse remplacer les découvreurs du Graal donc il serait peu intéressant de les lancer sur la vrai piste. De là, il me semble intéressant d'en faire une complète campagne improvisée pouvant les mener jusqu'à Jérusalem, voir au pays de Gog et Magog (le caucase?), voir encore plus loin sur une fausse piste Ethiopienne ou dans les profondeurs de l'Irlande. Rien n'empêcherait, non plus, une fausse piste calqué sur le troisième testament et faire coïncider la quête du graal avec de mystérieux chevaliers corbeaux, eux-mêmes en quête du graal jusqu'à un final apocalyptique au Groenland sur fond de découverte spirituel de l'évangile de Jésus.
Reste, aussi, l'option plus poétique de la disparition du Graal orchestré par les dieux celtes afin de quitter ce monde et se détacher du monde des hommes.
Je pense que je me déciderai au dernier moment selon l'axe que prenne mes joueurs. Mais, bien sur, ce sera laid, et l'ambiance s'inspirera aussi d'Excalibur avec la mort de nombreux chevaliers de la Table ronde.
Dernière modification par Harfang2 le sam. déc. 02, 2023 11:28 am, modifié 1 fois.
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Pour la petite histoire, lorsque j'avais fait jouer la GPC, un de mes joueurs avait fait un personnage dans le but de réussir la Quête du Graal.
Et là, première année de la Quête, solo perdu en Forêt... Un géant... Sploutch...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Belphégor
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1787
Inscription : dim. avr. 02, 2017 9:48 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Belphégor »

Actuellement en train de réfléchir à une campagne qui serait un hybride entre Mount & Blade et Song Of Ice and Fire, on m'a recommandé le système de Pendragon.

Du coup je m'adresse aux experts de ce système :
- Est-il possible de divorcer Pendragon de l'univers de la geste arthurienne pour en faire un système médiéval low fantasy plus générique ?
- A quel point est il aisé de créer des personnages non chevalier ? Sachant que je ne compte pas avoir de PJs utilisateurs de la magie.
- Pendragon peut il motoriser une campagne où les personnages joueurs ne correspondent pas du tout à l'idéal chevaleresque et sont globalement bien plus ambigus moralement ? (voir carrément mauvais)
 
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Belphégor a écrit : lun. janv. 01, 2024 8:34 am Du coup je m'adresse aux experts de ce système :
- Est-il possible de divorcer Pendragon de l'univers de la geste arthurienne pour en faire un système médiéval low fantasy plus générique ?

Oui et non.
À la base, Prendragon peut être pris comme une version assez simple du BRP destinée à jouer des personnages médiévaux, et principalement des chevaliers.
Mais il repose sur une structure assez rigide, où les PJs sont censés rester à la maison en hiver pour gagner les bénéfices de l'expérience.
Il n'y a pas non plus de système de magie. Ou plutôt, il n'y en a plus : la 4e édition en avait un, qui a été abandonné.

- A quel point est il aisé de créer des personnages non chevalier ? Sachant que je ne compte pas avoir de PJs utilisateurs de la magie.

Ce n'est pas prévu par le jeu, mais ce ne serait pas complétement impossible.

La création de personnage est l'élément le plus ancré dans le monde arthurien, et un personnage gallois n'aura pas les mêmes compétences de départ qu'un romain, un saxon ou un aquitain.
Et un paysan n'aura pas non plus les mêmes compétences qu'un noble.

Donc, il faudra définir les bases de compétences pour tout ce beau monde, et une méthode de création pour les non-nobles.

- Pendragon peut il motoriser une campagne où les personnages joueurs ne correspondent pas du tout à l'idéal chevaleresque et sont globalement bien plus ambigus moralement ? (voir carrément mauvais)

Oui.
Pendragon récompense les joueurs chevaleresques en leur donnant un bonus à l'armure.
Mais il donne aussi des bonus aux personnages religieux, et là les traits de personnalité récompensés sont beaucoup plus variables : un chrétien sera récompensé s'il est chaste, un païen s'il ne l'est pas.
Il y a même une religion "mauvaise", pour les diabolistes en tous genres.

Le système récompense aussi les personnages qui ont des passions, qui peuvent conduire le personnage à aller contre la morale, ou tout au moins à avoir des conflits moraux.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1746
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Harfang2 »

Mugen a écrit : lun. janv. 01, 2024 11:17 am  
Belphégor a écrit : lun. janv. 01, 2024 8:34 am  
Mais il repose sur une structure assez rigide, où les PJs sont censés rester à la maison en hiver pour gagner les bénéfices de l'expérience.
Il n'y a pas non plus de système de magie. Ou plutôt, il n'y en a plus : la 4e édition en avait un, qui a été abandonné.
 
A noter, pour répondre à Belphegor, que le système de magie de la 4 éme édition est, pourtant, plutôt bien et adapté à la Low fantasy tellement celle-ci est difficile.
Il y a des années, douze ans peut être j'avais commencé une campagne de Trône de fer et, devant les failles du système, j'avais envisagé de jouer avec Pendragon, et le système de magie m'apparaissait adapté tout autant que les règles d'aggravation des blessures ou de vieillissement.
D'ailleurs, si j'avais du y rejouer, sans doute aurais-je fait un hack de Pendragon, il nécessitait, surtout, de recréer des sous ensembles religieux avec les religions de Westeros, les sept, le dieu rouge et la vieille foi, ce qui semblait assez simple, in fine.
Plurima leges, pessima republica
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Harfang2 a écrit : lun. janv. 01, 2024 11:36 am D'ailleurs, si j'avais du y rejouer, sans doute aurais-je fait un hack de Pendragon, il nécessitait, surtout, de recréer des sous ensembles religieux avec les religions de Westeros, les sept, le dieu rouge et la vieille foi, ce qui semblait assez simple, in fine.

Comme je le dis plus haut, il aurait aussi fallu recréer les diverses cultures de Westeros pour la création de personnage. À moins de coller les cultures de Pendragon aux régions.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Harfang2 a écrit : lun. janv. 01, 2024 11:36 am A noter, pour répondre à Belphegor, que le système de magie de la 4 éme édition est, pourtant, plutôt bien et adapté à la Low fantasy tellement celle-ci est difficile.

Je reviens là-dessus.
Encore une fois, tout dépend de ce que l'on met derrière "low fantasy".
Dans le système de la 4e édition de Pendragon, la magie est l'affaire de spécialistes, et il vaut mieux la pratiquer dans des lieux de pouvoir. Elle demandera potentiellement de payer un prix élevé.
Mais elle est capable d'accomplir des prodiges, et ne se limite absolument pas à de petits effets.

En fait, l'inspiration est de manière transparente la vision qu'a le film Excalibur de la magie.

Pendragon Pass, un mix entre Pendragon et RuneQuest, propose une autre alternative, avec une magie peu puissante.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
griffesapin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2154
Inscription : lun. juil. 03, 2017 11:21 am
Localisation : MONTIGNY-LES-METZ

Re: Pendragon et grande campagne

Message par griffesapin »

Belphégor a écrit : lun. janv. 01, 2024 8:34 am Du coup je m'adresse aux experts de ce système :
- Est-il possible de divorcer Pendragon de l'univers de la geste arthurienne pour en faire un système médiéval low fantasy plus générique ?
- A quel point est il aisé de créer des personnages non chevalier ? Sachant que je ne compte pas avoir de PJs utilisateurs de la magie.
- Pendragon peut il motoriser une campagne où les personnages joueurs ne correspondent pas du tout à l'idéal chevaleresque et sont globalement bien plus ambigus moralement ? (voir carrément mauvais)

ma vision (toute personnelle) est différente de ce qui a été dit plus haut: 
- non: le système de combat n'est pas assez mortel pour du low fantasy, le bouclier est primordial dans le combat à Pendragon ce qui n'est pas du tout le cas à Got, tout un pan du jeu tourne autour des vertus chevaleresques et des traits de personnalité et des passions: la Loyauté est une vertu cardinale ...et c'est loin d'être la cas à GoT.
- moyennement aisé et cela dépendra surtout des ouvrages à ta disposition: il y a plein d'exemple de non chevalier dans chevalier aventureux au chapitre fils de ... de la création de perso qui peuvent aider.
- mouais... si tu vires quasi la moitié du jeu mais à ce niveau là autant prendre du Cthulhu... le système en campagne de Pendragon est axé sur l'année avec une phase hivernale de of et des chevaliers qui ne sortent qu'à la belle saison: cela va de demander un gros boulot de coupe et de retravail.

Perso, si je devais faire du GoT, je prendrais plus Brigandyne comme système de jeu et un bon bouquin genre Game of Throne les origines de la saga pour poser le décor et zou !
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet
Avatar de l’utilisateur
Belphégor
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1787
Inscription : dim. avr. 02, 2017 9:48 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Belphégor »

griffesapin a écrit : lun. janv. 01, 2024 5:03 pm - mouais... si tu vires quasi la moitié du jeu mais à ce niveau là autant prendre du Cthulhu... le système en campagne de Pendragon est axé sur l'année avec une phase hivernale de of et des chevaliers qui ne sortent qu'à la belle saison: cela va de demander un gros boulot de coupe et de retravail.

Effectivement je me disais la même chose quand j'ai entendu cette proposition.

griffesapin a écrit : lun. janv. 01, 2024 5:03 pm Perso, si je devais faire du GoT, je prendrais plus Brigandyne comme système de jeu et un bon bouquin genre Game of Throne les origines de la saga pour poser le décor et zou !

C'est une proposition qui se défend même si j'aurais tendance à aller sur un système avec des PJs plus compétent que chez Brigandyne où là on est vraiment en mode "ratiers".

 
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Belphégor a écrit : mar. janv. 02, 2024 12:13 am
griffesapin a écrit : lun. janv. 01, 2024 5:03 pm Perso, si je devais faire du GoT, je prendrais plus Brigandyne comme système de jeu et un bon bouquin genre Game of Throne les origines de la saga pour poser le décor et zou !

C'est une proposition qui se défend même si j'aurais tendance à aller sur un système avec des PJs plus compétent que chez Brigandyne où là on est vraiment en mode "ratiers".

Dans Pendragon, il est tout à fait possible d'avoir des personnages compétents dès la création de personnage. Mais il va falloir faire des choix, et il sera difficile d'avoir 15 en épée, Séduction, Chasse ET Équitation. 10 sera par contre tout à fait faisable.

Le système passe en effet par 3 phases pour l'attribution des compétences :
-La culture du personnage détermine un score de base pour chacune.
-L'adolescence du personnage donne des points, dépendant de son rang social, à répartir entre les compétences, jusqu'à un maximum de 15.
-Chaque année au-dela de 15 ans, le personnage a le choix entre plusieurs options : augmenter 1 caractéristique de 1, un trait de personnalité ou une passion de 1, augmenter une compétence supérieure à 15 de 1, ou repartir 1d6 (moi j'ai changé en 2d3, plus stable et moins injuste) points entre des compétences inférieures à 15.

Il n'y a aussi aucune des compétences physiques classiques : Escalader, Sauter, Nager, Lancer, etc. tout ça se fera avec des jets de DEX. C'est à la fois bien parce que ça garantit une valeur de base décente pour toutes ces activités, mais ça signifie aussi qu'il y aura une limite à leur développement. Monter de 6 points en une année en Danse sera possible, mais pas 6 points en Escalade.

Et la DEX ressemble beaucoup à une caractéristique poubelle pour un chevalier comparée à la TAI, la FOR et la CON, qui influencent les points de vie et les dégâts. Bon, moins que l'APP...

Enfin, les bases de compétences sont assez faibles dans l'ensemble, et le consensus du jeu est qu'un échec est un *vrai* échec. Un personnage qui rate un jet de Danse n'est pas juste un lourdaud qui danse mal, il est ridicule... Bon, ça c'est facile à changer.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 13690
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Pendragon et grande campagne

Message par Mugen »

Le QuickStart de la 6e édition donne une bonne idée de l'expérience de départ d'un personnage typique.

https://www.chaosium.com/pendragon-quick-start/
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
griffesapin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2154
Inscription : lun. juil. 03, 2017 11:21 am
Localisation : MONTIGNY-LES-METZ

Re: Pendragon et grande campagne

Message par griffesapin »

Belphégor a écrit : mar. janv. 02, 2024 12:13 am C'est une proposition qui se défend même si j'aurais tendance à aller sur un système avec des PJs plus compétent que chez Brigandyne où là on est vraiment en mode "ratiers".
ma vision est différente car avec les atouts à la création (1 à 3 en moyenne) et une répartition orientée des % de départ, tes PJs sont déjà bien au dessus de "ratiers" et puis ce qui importe le plus, c'est le système de jeu et celui de Brigandyne est plus apte que celui de Pendragon à émuler du GoT : la création de perso est une base (tout comme à Pendragon) pour faire des débutants; rien n'empêche de donner un peu d'xp.
Petit remarque : regardez les stats des chevaliers dans le "bestiaire" de Pendragon: les PJs sont proches des jeunes chevaliers et donc bien en dessous du chevalier ordinaire, et pourtant on ne dit pas de Pendragon "on y joue des quasi-écuyers même pas des chevaliers" ...

 
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet
Avatar de l’utilisateur
griffesapin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2154
Inscription : lun. juil. 03, 2017 11:21 am
Localisation : MONTIGNY-LES-METZ

Re: Pendragon et grande campagne

Message par griffesapin »

7Tigers a écrit : mar. janv. 30, 2024 7:33 am Chaosium:

King Arthur Pendragon, le jeu de rôle épique de chevaliers en quête considéré par Greg Stafford, le créateur de RuneQuest, comme son " chef-d'œuvre ", revient avec sa première nouvelle édition complète depuis près de vingt ans. Avant la sortie de Pendragon 6E en avril, Dicebreaker peut révéler en exclusivité un premier aperçu de la couverture du Manuel du Joueur et de la campagne révisée The Grey Knight.

Image

Image

Pendragon 6E est la première révision majeure du jeu de rôle sur table depuis la cinquième édition de 2005, suivie de mises à jour progressives en 2010 et 2016. En 2020, l'éditeur Chaosium - qui a récupéré les droits du jeu après le décès de Stafford fin 2018 - a publié un jeu de démarrage rapide des règles de la sixième édition et du scénario L'Aventure de la Grande Chasse, suivi d'un Coffret de Démarrage pour la future sixième édition l'année dernière.

Une version révisée de The Grey Knight, la première aventure publiée pour la première édition de King Arthur Pendragon en 1986, sortira en avril avec le Player's Handbook. L'histoire du concepteur Larry DiTillio - qui a également co-créé Masques de Nyarlathotep, la campagne phare de L'Appel de Cthulhu - sera enrichie de deux scénarios antérieurs qui mettent en place la campagne principale et se connectent à la Campagne de l'Épée incluse dans le Coffret de Démarrage de la Sixième Édition.

Le Chevalier Gris sera suivi d'une édition révisée de la Grande Campagne de Pendragon de Stafford, elle-même une révision de la Campagne de Pendragon du concepteur des années 80, qui a remporté le Diana Jones Award for Excellence in Gaming lors de sa sortie en 2006. Ce vaste supplément couvre quatre-vingts décennies de jeu, ce qui lui vaudra d'être divisé en plusieurs volumes pour la Sixième Édition, le premier couvrant les périodes du Roi Enfant et de la Conquête sur environ deux douzaines de sessions.

La sixième édition de Pendragon représente ce que Stafford a décrit comme la vision "ultime" de son jeu de rôle, le concepteur ayant travaillé sur les règles pendant une décennie avant sa mort. Outre les règles révisées du jeu, y compris les règles des batailles et des sièges et la représentation élargie des chevaliers et des personnages non masculins, les livres présentent pour la première fois des illustrations intérieures en couleur. Les règles de base finalisées présentent également quelques changements par rapport à la version du QuickStart, les jets de Passion ratés étant désormais résolus en utilisant un jet de suivi " Crise de la Passion " plutôt qu'un test sur la table.

Le Manuel du Joueur de Pendragon 6E et Le Chevalier Gris sortiront en avril, et les dates de sortie du Manuel du Maître de Jeu, du Manuel du Noble, du Kit de Campagne de Pendragon et du premier volume de la Grande Campagne de Pendragon n'ont pas encore été annoncées.

Notes: détails pour la VF de la V6 à venir (Edge / SDC)

 
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet
Répondre