Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Pour discuter sereinement de l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7617
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Tybalt (le retour) »

Draft and Goal a mis au point un détecteur de ChatGPT gratuit. Il fonctionne pour l'instant sur les textes en anglais, mais une fonctionnalité pour les textes en français est en cours de développement.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 5342
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par rogre »

Ah, je vois qu'apparemment Chat GPT (encore!) sait aussi faire des résumés et des synthèses de textes: sur ce genre d'exercice technique (qui est demandé dans pas mal de filières du supérieur - économique, jurdique, scientifique, etc…), ce sera dur de le détecter! Les exercices devront donc tous être faits en classe et fortement surveillés…
C'est la logique du XXième siècle, je trouve: plus d'électronique = plus de fraude possible, donc plus de surveillance, électronique ou humaine!
Si Baudelaire dit vrai, si vraiment les parfums, les couleurs et les sons se répondent, alors nous sommes fichtrement mal barrés. Heureusement, tout semble démontrer le contraire.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7617
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Tybalt (le retour) »

Ou bien on pourrait mieux encadrer la mise à disposition massive de ce type d'outil informatique, au lieu de devoir bouleverser l'ensemble de la société parce qu'une entreprise s'est dit que ça arrangerait ses affaires de filer ça "gratuitement" (*) au monde entier.

Quand des gens ont commencé à mettre en ligne des patrons pour imprimer son propre bazooka à la maison, on n'a pas réagi en se disant "zut, on va devoir vivre dans des bunkers maintenant".
Si une entreprise mettait à disposition gratos un logiciel de calcul qui permet de craquer des clés de sécurité bancaires en cinq minutes, on ne resterait pas sans rien faire non plus.

Alors pourquoi on ne demanderait pas des comptes à OpenIA ?

Ce n'est que la énième fois qu'un acteur du privé s'engouffre dans un vide juridique pour bouleverser la société, le marché du travail et tout, simplement parce que ça arrange ses affaires. J'aurais 12 ans et je ne comprendrais pas les conséquences sur les gens, je trouverais peut-être ça génial, mais à l'âge que j'ai, je commence à me lasser un tout petit peu.

(*) = avec création de compte, donc siphonnage de vos données personnelles, comme d'hab'.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 11781
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Cryoban »

Tybalt (le retour) a écrit : lun. janv. 23, 2023 11:59 am Ou bien on pourrait mieux encadrer la mise à disposition massive de ce type d'outil informatique, au lieu de devoir bouleverser l'ensemble de la société parce qu'une entreprise s'est dit que ça arrangerait ses affaires de filer ça "gratuitement" (*) au monde entier.

Tu as tout à fait raison, on est une fois de plus dans la situation qui va devenir de plus en plus récurente à savoir celle des technologies qui vont plus vite que le juridique...et même plus vite que l'humain tout court.
C'est un vrai problème sociétal qui est probablement encore sous-estimé.
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Un cadavre encombrant Un prologue alternatif à La Ville en Jaune
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 11781
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Cryoban »

rogre a écrit : lun. janv. 23, 2023 11:51 am C'est la logique du XXième siècle, je trouve: plus d'électronique = plus de fraude possible, donc plus de surveillance, électronique ou humaine!

une autre façon de voir c'est changer de grossissement de lunette.
Peut-être que ce n'est plus si important pour l'humain de disposer de certaines de ces capacités? et qu'il est temps pour lui de s'orienter vers d'autres choses en laissant aux IA les taches qui deviendront bientôt purement basique et sans valeur ajoutée, afin peut-être de se concentrer sur le prochain progrès de l'humanité et la conquête de nouveaux espaces (spatiale, virtuels, dimensionnels, etc) ?
(je me fais l'avocat du diable, car je n'ai pas cette opinion là, mais je ne serais pas surpris que peu à peu elle s'impose)
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Un cadavre encombrant Un prologue alternatif à La Ville en Jaune
PM
Dieu de l'Annonciation
Messages : 2998
Inscription : ven. sept. 29, 2006 1:29 pm

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par PM »

Cryoban a écrit : mer. janv. 25, 2023 12:05 pm une autre façon de voir c'est changer de grossissement de lunette.
Sauf que j'ai des doutes que ça marche comme ça....
(logique des 30 Glorieuses :
"Peut-être que ce n'est plus si important pour l'humain de disposer de certaines de ces capacités? et qu'il est temps pour lui de s'orienter vers d'autres choses en laissant aux [robots] les taches qui deviendront bientôt purement basique et sans valeur ajoutée"

Image
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2026
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par jbbourgoin »

C'était littéralement la finalité de Marx : aboutir a une société ou les machines remplaceraient la main d'œuvre humaine afin de libérer celle-ci des contraintes du travail (au sens de "chevalet de torture").

Il y a une vraie valeur "humaine" du travail, et même une nécessité pour la santé psychologique. Et c'est la raison pour laquelle j'aime la distinction entre "travail" et "œuvre" chez Hannah Arendt, elle permet de distinguer entre une activité mécanique, sans but, dans laquelle le sujet est objectivé en étant introduit à l'intérieur d'une chaîne de production dans laquelle il n'est qu'un rouage (le travail donc) et une activité qui a du sens, une finalité, qui nourrie (dans les deux sens du terme) la personne (une œuvre donc).

Alors je sais que ça n'est pas exactement le sens de l'œuvre chez Arendt, qui est un tout petit plus restreint. Mais j'ai envie de prendre cette distinction pour l'étendre ainsi afin de dire que, oui, je pense que la multiplication des machines et les pertes d'emplois consécutives, devraient conduire à une société qui n'est pas embêtée par le chômage (avec notamment la mise en place d'un salaire universel) et qui favorise chez chacun la création d'une activité qui le nourrit dans tous les sens du terme.
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 5296
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Calisto »

jbbourgoin a écrit : mer. janv. 25, 2023 12:47 pm C'était littéralement la finalité de Marx : aboutir a une société ou les machines remplaceraient la main d'œuvre humaine afin de libérer celle-ci des contraintes du travail (au sens de "chevalet de torture").

Il y a une vraie valeur "humaine" du travail, et même une nécessité pour la santé psychologique. Et c'est la raison pour laquelle j'aime la distinction entre "travail" et "œuvre" chez Hannah Arendt, elle permet de distinguer entre une activité mécanique, sans but, dans laquelle le sujet est objectivé en étant introduit à l'intérieur d'une chaîne de production dans laquelle il n'est qu'un rouage (le travail donc) et une activité qui a du sens, une finalité, qui nourrie (dans les deux sens du terme) la personne (une œuvre donc).

Alors je sais que ça n'est pas exactement le sens de l'œuvre chez Arendt, qui est un tout petit plus restreint. Mais j'ai envie de prendre cette distinction pour l'étendre ainsi afin de dire que, oui, je pense que la multiplication des machines et les pertes d'emplois consécutives, devraient conduire à une société qui n'est pas embêtée par le chômage (avec notamment la mise en place d'un salaire universel) et qui favorise chez chacun la création d'une activité qui le nourrit dans tous les sens du terme.
Dans mon souvenir les machines ne devaient pas remplacer la main d’œuvre mais de soulager l'ouvrier dans sa tâche en lui enlevant la pénibilité de son travail. Merci pour ton intervention, j'aime beaucoup. je connais bien le sujet vu que c'est mon domaine d'activité, oui on supprime des postes mais ils sont aussi remplacés par des compétences autres mais souvent plus qualifiés. J’apprécie grandement cette vision des choses et je pense que nous nous dirigeons pas mal dans ce sens de l'histoire comme je pense que le revenu universel va être un passage obligé. A suivre.
 
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2026
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par jbbourgoin »

Dans mon souvenir les machines ne devaient pas remplacer la main d’œuvre mais de soulager l'ouvrier dans sa tâche en lui enlevant la pénibilité de son travail.

C'est peut-être moi qui me trompe ! Mais l'essentiel c'est effectivement le retrait de la pénibilité dans tous les cas (dont l'asservissement est une partie).

Mais j'espère également que nous irons vers cela, pas que je sois pour ou contre le revenu universel en soi (je suis plutôt pour mais j'entends les critiques de principe à son égard), simplement je ne vois pas aujourd'hui comment on peut faire sérieusement sans ce dernier. Les aides au chômage sont déjà un peu cela, sauf qu'elles ne font qu'ajouter précarité et honte à une situation provoquée par le système capitaliste lui-même, c'est pas tenable (enfin si, mais pas au bénéfice de la société dans son ensemble !).

Enfin, bref, j'arrête là la digression XD
PM
Dieu de l'Annonciation
Messages : 2998
Inscription : ven. sept. 29, 2006 1:29 pm

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par PM »

Calisto a écrit : mer. janv. 25, 2023 12:59 pm Dans mon souvenir les machines ne devaient pas remplacer la main d’œuvre mais de soulager l'ouvrier dans sa tâche en lui enlevant la pénibilité de son travail.

Difficile de ne pas rebondir.
Entendu ce matin à la radio en allant au taf : Dans les années 80, 12% des gens indiquaient des facteurs de pénibilité dans leur travail, contre 34% aujourd'hui. L'analyse étant qu'en fait les progrès de l'automatisation ont conduit à accélérer les cadences de travail pour suivre celles des machines, augmentant ainsi (en la répandant au passage sur plus de monde) la pénibilité.
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2026
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par jbbourgoin »

Oui, c'est tout le problème, plutôt qu'utiliser les machines pour réduire la pénibilité, on les utilise pour augmenter le rythme de production avec toutes les conséquences que l'on sait sur tous les domaines (psychologiques, écologiques, santé...).
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 5296
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Calisto »

PM a écrit : mer. janv. 25, 2023 1:28 pm
Difficile de ne pas rebondir.
Entendu ce matin à la radio en allant au taf : Dans les années 80, 12% des gens indiquaient des facteurs de pénibilité dans leur travail, contre 34% aujourd'hui. L'analyse étant qu'en fait les progrès de l'automatisation ont conduit à accélérer les cadences de travail pour suivre celles des machines, augmentant ainsi (en la répandant au passage sur plus de monde) la pénibilité.


Oui c'est vrai aussi, c'est pour cela que l'automatisation couvre maintenant presque tout les postes quand c'est possible et c'est souvent possible. Je prends comme exemple un sujet que je connais bien, les sites de vente en ligne, avant c'étaient les zones de stockages qui étaient pénibles maintenant ce sont des robots qui gèrent l'ensemble de ces questions dans des entrepôts avec de moins en moins de prise au sol, non-chauffés et non-éclairés, donc grosse pression sur les préparateurs de commandes, maintenant ce sont des robots qui préparent les commandes et des machines qui "taillent" les colis pile à la dimension des commandes pour éviter les espaces vides et les pertes de volume pour les transports, bientôt des robots pour charger les camions et comme on parle de plus en plus de véhicules autonomes... etc...
 
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3948
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par cdang »

Sinon, je viens de voir la page de la Cnil donnant des réf pour comprendre le problème ; dont des bouquins de s.-f.

https://www.cnil.fr/fr/intelligence-art ... icielle-ia
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 12900
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Mugen »

PM a écrit : mer. janv. 25, 2023 1:28 pm
Calisto a écrit : mer. janv. 25, 2023 12:59 pm Dans mon souvenir les machines ne devaient pas remplacer la main d’œuvre mais de soulager l'ouvrier dans sa tâche en lui enlevant la pénibilité de son travail.

Difficile de ne pas rebondir.
Entendu ce matin à la radio en allant au taf : Dans les années 80, 12% des gens indiquaient des facteurs de pénibilité dans leur travail, contre 34% aujourd'hui. L'analyse étant qu'en fait les progrès de l'automatisation ont conduit à accélérer les cadences de travail pour suivre celles des machines, augmentant ainsi (en la répandant au passage sur plus de monde) la pénibilité.

Analyse du Café du Commerce : j'ai la sensation que dans ces 12%, il y avait surtout des ouvriers, alors que les 34% touchent aujourd'hui obligatoirement une bonne partie d'emplois du tertiaire.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7617
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les IA : qui sont-elles ? Quels sont leurs réseaux ?

Message par Tybalt (le retour) »

Je tombe sur ce documentaire sur Arte : Le dessous des images. L'œuvre et l'intelligence artificielle, en ligne depuis le 21 novembre dernier.

Le 29 août 2022, une toile a remporté un premier prix à la Foire d'État du Colorado. Intitulée "Théâtre d'opéra spatial" (en français dans le texte), elle a été créée à l'aide d'un logiciel d'intelligence artificielle. "Le dessous des images" analyse les enjeux qui entourent la création de cette oeuvre en compagnie de son auteur, Jason Allen, et de l'historien de l'art Paul Ardenne.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Répondre